L’espérance de vie en bonne santé dans l’Union Européenne, tant pour les hommes que les femmes est de 62 ans en 2011, d’après un rapport publié par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

C’est à Malte (71 ans pour les hommes et 70 ans pour les femmes), en Suède (70 et 71 ans), au Luxembourg, en Grèce et en Irlande (67 et 66 ans pour chacun de ces trois pays) que les hommes et les femmes peuvent espérer vivre le plus longtemps sans problème de santé (autrement dit en l’absence d’incapacités ou d’invalidités dues à un problème physique).
La France se situe légèrement au-dessus de la moyenne européenne avec une espérance de vie en bonne santé de 63,6 ans à la naissance pour les femmes et 62,7 pour les hommes. A 50 ans, les Français et les Françaises peuvent s’attendre à vivre plus de 19 ans supplémentaires en bonne santé. A 65 ans, c’est un peu plus de 9 années de bonus sans problème de santé grave ou modéré ! En revanche, son voisin européen, l’Allemagne est en dessous de la moyenne européenne avec une espérance de vie à la naissance de 58,7 ans pour les femmes et de 57,9 ans pour les hommes.
Globalement, le rapport ne souligne pas d’écart significatif entre les 27 Etats membres, exceptés la Slovaquie et la Slovénie. A la naissance, les jeunes Slovaques, tout sexe confondu, peuvent espérer vivre 52 années sans problème modéré ou majeur.

Les écarts de richesse, les différences des systèmes de santé mais aussi les habitudes alimentaires (notamment pour les pays du Sud comme la Grèce) peuvent expliquer certains écarts entre pays européens.