Agriculteurs : parlez des risques psychosociaux

 Troubles de la concentration, du sommeil, irritabilité, nervosité, fatigue importante, palpitations, pensées suicidaires… Un nombre grandissant d’agriculteurs souffrent de symptômes liés à des risques psychosociaux. Pourtant, il existe des boîtes à outils pour les prévenir. Suivez le guide.

Selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non, du stress, des violences internes et externes. Cela peut être du harcèlement moral, des insultes, des menaces, des agressions, de l’isolement, un manque de reconnaissance, de l’épuisement…

Le monde agricole est particulièrement touché par les risques psychosociaux. Notamment à cause d’une charge de travail particulièrement dense, mais aussi d’une pression financière constante. Les conséquences peuvent être dramatiques, avec un réel impact sur la santé physique et mentale. Sans oublier les risques sur la pérennité de l’exploitation.

Comment les prévenir ?

Au-delà de ces constats et difficultés, des conseils de prévention peuvent être déterminants pour empêcher d’entrer dans ce cercle vicieux. Quels sont les signaux qui peuvent vous alerter ? La nervosité, la tristesse, l’irritabilité, le sentiment de se sentir moins efficace, d’avoir du mal à prendre du recul. Voici autant de situations potentiellement dangereuses. Tout comme si vous souffrez de manière chronique de maux de tête, de douleurs musculaires et articulaires, d’insomnies.

Ces premiers signes doivent vous amener à consulter un médecin. Il saura vous orienter vers les bons professionnels de santé. Il vous conseillera aussi de davantage vous écouter, de ne pas passer sous silence par exemple des situations stressantes. Plus vous banalisez le stress, plus celui-ci risque de devenir chronique. C’est là que votre corps et votre esprit en paieront les frais. Le stress n’est pas une fatalité. Osez en parler.

Par ailleurs, de plus en plus de mutuelles agricoles ont mis au point des actions spécifiques pour vous accompagner et donc prévenir la survenue de risques psychosociaux. Elles travaillent en lien avec des médecins du travail spécifiquement formés à la question. Ne restez pas seul, libérez votre parole.

Source : INRS, consulté le 5 juin 2019