Covid-19 : L’Agriculture se mobilise et s’engage

Covid-19 : L’Agriculture se mobilise et s’engage

L’épidémie de Covid-19 a considérablement affecté tous les aspects de la vie en France. Pourtant, bien que profondément impactés, l’agriculture et le secteur agroalimentaire français se sont montrés particulièrement solidaires et ont lancé un grand nombre d’initiatives et de projets pour faire face à l’urgence Covid-19 afin de soutenir les populations et le personnel soignant durant cette situation exceptionnelle.

Partenaires du monde agricole depuis près de 30 ans, nous souhaitons rendre hommage et remercier les exploitants, producteurs, éleveurs, ainsi que tous les acteurs impliqués dans l’agriculture française pour leur soutien et leur aide au travers de quelques exemples d’initiatives solidaires remarquables.

Dons de production : une générosité sans précédent

La France, 1er pays producteur d’Europe, s’est vue privée de la plupart de ses marchés quelques semaines après le début du confinement. Pour autant, le secteur a multiplié les initiatives afin de ne pas laisser périr les denrées en les offrant notamment aux personnels soignants et aux personnes qui continuent de travailler pour faire tourner le pays.

Alors que la saison des fraises bat son plein, les Français boudent le délicieux fruit rouge occasionnant d’immenses pertes. Condamnés à jeter leurs fraises, les Paysans de Rougeline ont préféré distribuer gratuitement 8 000 barquettes aux hôpitaux et aux pompiers du Lot-et-Garonne ainsi qu’au CHU de Bordeaux, tandis que le breton Savéol a déjà distribué 4 tonnes de fruits aux EHPAD et aux associations caritatives de sa région.

Partout en France, de nombreux restaurateurs, boulangers, producteurs locaux… « s’associent » en favorisant les circuits courts et en offrant des fruits et légumes afin de préparer des dizaines de milliers de repas pour les professionnels de santé, comme la Brasserie l’Indé à Agen qui prépare 160 paniers par jour destinés à l’hôpital d’Agen, aux infirmières libérales, ambulanciers, pompiers, etc.

À Orléans, Axéane, via sa filiale Axiane Meunerie, et avec le soutien des artisans boulangers de la région, fait le don de pains et de viennoiseries aux établissements hospitaliers sur un large territoire (Orléans, Bourges, Nevers, Châteauroux, Chartres…).

Dans toute la France, des centaines d’autres initiatives ont été enregistrées, parmi lesquelles :

Dons et fabrication de matériel

Les dons de matériel se sont multipliés et des centaines d’agriculteurs proposent une partie de leurs stocks de masques et d’EPI pour subvenir aux besoins du personnel soignant, en première ligne face au Covid-19. Ainsi, et pour ne citer qu’eux, les Champignonnières de Sologne, l’Agropole d’Agen, Cristal Union, Noriap, Valfrance, Delpeyrat, Océalia, la coopérative Emc2 ont fait don de plusieurs milliers de masques et d’équipements aux soignants.

Nous souhaitons également saluer les innombrables initiatives individuelles d’agriculteurs, notamment deux céréaliers de la commune de Grenay dans l’Isère qui ont fait don de leurs masques et gants aux gendarmes d’Heyrieux afin de limiter la propagation du virus dans les rangs de la gendarmerie. Ces initiatives individuelles ont été amplifiées par l’appel au don du syndicat agricole Jeunes Agriculteurs, notamment dans les régions Centre-Val-de-Loire et Pays-de-la-Loire, estimant qu’une vingtaine de masques sont disponibles par ferme et que chaque don, même modeste, est bienvenu.

La filière céréalière s’implique également massivement dans la fabrication et les dons de matériel, en particulier les gels hydroalcooliques. En effet, les betteraves et certaines céréales sont les ingrédients principaux de ces gels. Les géants sucriers français et les producteurs d’alcool, comme Tereos, ont pour la plupart adapté leur production respective vers la production de gel hydroalcoolique, afin d’éviter la pénurie du premier rempart contre le virus.

Actions solidaires et créatives des agriculteurs

En cette période de crise sanitaire sans précédent dans nos sociétés modernes, les agriculteurs se sont montrés particulièrement créatifs et solidaires du personnel soignant. Parmi les nombreux exemples d’initiatives de soutien originales, un agriculteur de Haute-Garonne a dessiné avec son tracteur un gigantesque « MERCI » dans son champ, tandis qu’un éleveur a préféré les mamelles de ses vaches laitières pour manifester son soutien. Dans l’Aisne, l’agriculteur Vincent Guyot donne quelques cours de mathématiques depuis son tracteur aux élèves confinés.

Les chauffeurs routiers ne sont quant à eux pas oubliés avec de nombreux sites qui ont été réservés ou ouverts spécialement pour les accueillir. Parmi ces initiatives, MLC a ouvert ses plateformes logistiques aux autres chauffeurs routiers, tandis qu’Axereal a mis en place des points d’accueil pour les chauffeurs sur ses différents sites.

Plus d’exemples d’actions solidaires ici : https://www.syngenta.fr/qui-sommes-nous/article/agriculteurs-solidaires-face-au-coronavirus

La Recherche en soutien

Alors que le Covid-19 continue de faucher, la recherche pour trouver un remède au virus est à l’origine de nombreux projets impliquant à la fois le monde agricole et le corps scientifique médical. Ainsi, les Écoles Nationales Vétérinaires de Toulouse et d’Alfort participent respectivement au séquençage du génome complet du Covid-19 et à l’évaluation de la circulation du virus chez les animaux.

De leur côté, tous les laboratoires de l’INRAE, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, ont mis à disposition des établissements hospitaliers près de 72 000 masques dont 26 000 FFP2 ou FFP3 et près de 200 000 EPI (charlottes, gants, blouses et sur-blouses, sur-chaussures), ainsi que 2 300 litres de gel hydroalcoolique.

5000 vétérinaires volontaires pour la Réserve sanitaire

La Réserve sanitaire est une communauté de professionnels de santé volontaires et mobilisables par l’État afin de venir en renfort lors de situations sanitaires exceptionnelles. Ainsi, répondant notamment à l’appel du Ministère de l’Agriculture, plus de 5 000 vétérinaires ont rejoint les rangs de la Réserve sanitaire afin de prêter main forte aux équipes des hôpitaux. Par ailleurs, la Réserve sanitaire fait également don de matériels de protection pour les soignants et d’équipements pour les salles de réanimation (respirateurs, masques à soupapes, robinets à oxygène, moniteurs…).

Les dons financiers se multiplient

Les opérations de soutien financier aux producteurs locaux chargés de venir en aide aux personnels soignants se sont nettement amplifiées ces dernières semaines, notamment sous la forme de cagnottes solidaires.

Par exemple, Comme Avant, entreprise familiale marseillaise spécialisée dans la production de crèmes lavantes à base d’huile d’olive d’origine biologique, a mis en place une cagnotte solidaire afin de répondre aux milliers de demandes d’établissements de soins affluant de toute la France. Ainsi, pour un don de seulement 5€, vous pouvez vous aussi contribuer et venir en aide au personnel soignant. En date du 4 mai, 6 180 dons ont déjà été enregistrés et 7 105 crèmes ont pu être mises à disposition.

Mutualia vous remercie

Merci à tous les agriculteurs qui se sont engagés, en poursuivant leur activité professionnelle, en venant apporter leur aide en recourant aux circuits cours, en mettant en place des cagnottes solidaires de soutien ou encore en faisant don de matériels ou d’une partie de leur production.

Nous souhaitons également remercier tous ceux qui, par leurs prises de paroles, leurs décisions ou leurs actions, ont contribué à cet élan de solidarité et de générosité au bénéfice de l’agriculture française.

Toutes ces initiatives, individuelles ou collectives, ont notamment permis de rapprocher le grand public et le monde agricole en créant un lien manifestement plus étroit, et mis en lumière que l’agriculture reste l’un des piliers indispensables de notre pays en période de crise sanitaire.