Les médecines douces sont de plus en plus plébiscitées par les patients, soit parce qu’ils sont insatisfaits des traitements conventionnels (inefficacité, effets indésirables, trop coûteux), soit pour les utiliser en complément d’un traitement conventionnel, ou bien encore parce qu’ils les considèrent comme plus compatibles avec leurs valeurs. Tour d’horizon des principales techniques avec les experts Mutualia.

Les médecines douces, c’est quoi ?

Définition

À la médecine conventionnelle, dite allopathique, qui repose sur des résultats vérifiables scientifiquement, on oppose une large gamme de médecines non allopathiques que l’on désigne comme médecines douces, médecines traditionnelles, médecines naturopathiques, médecines homéopathiques, médecines non conventionnelles, médecines intégratives ou encore médecines alternatives et complémentaires (abrégées MAC).

Les médecines douces sont pour la plupart issues de pratiques séculaires qui peuvent prendre diverses formes, comme l’acupuncture, la phytothérapie, l’hypnothérapie, etc. Il en existe plusieurs centaines.

Chiffres

Dans une étude de 2020, 86 % des Français déclarent avoir une bonne image des médecines douces. Ils les perçoivent comme utiles, en particulier en complément de la médecine conventionnelle, pour traiter les petits maux, éviter la prise de médicaments ou encore en prévention.

71 % des Français ont déjà consulté des praticiens en médecines douces et en sont globalement satisfaits. Par ailleurs, plus de 86 % des Français estiment que les pratiques de médecines douces seront amenées à de développer de plus en plus.

Remboursement des médecines douces

Parmi toutes les pratiques de médecines douces, seules l’acupuncture et l’ostéopathie peuvent faire l’objet d’une prise en charge par l’Assurance maladie, remboursées à hauteur de 70 % du prix de la consultation sur la base d’un médecin généraliste. Pour être prises en charge, les consultations doivent être pratiquées par un médecin conventionné et respecter le parcours de soins coordonnés.

Selon le contrat, les complémentaires santé peuvent rembourser une partie des frais de médecine douce sous forme de forfait annuel ou de montant forfaitaire par séance, dans la limite d’un certain nombre de séances par an. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Mutualia pour connaître les différentes formules de prise en charge Médecine Douce.

Quels sont les différents types de médecine douce ?

Les médecines douces constituent une vaste gamme de traitements qui ne relèvent pas des approches occidentales conventionnelles. Très nombreuses, elles peuvent néanmoins être classées par famille d’approches.

medecine-douce

La médecine alternative traditionnelle

Ce domaine comprend les formes de thérapies les plus courantes et acceptées, telles que l’acupuncture, l’homéopathie et les pratiques orientales. Ces thérapies sont pratiquées depuis des siècles dans le monde entier. La médecine alternative traditionnelle inclut :

  • Acupuncture
  • Ayurvéda
  • Homéopathie
  • Naturopathie
  • Médecine chinoise et orientale

Les techniques corporelles

Le toucher est utilisé en médecine depuis les origines des soins médicaux. La guérison par le toucher est basée sur l’idée qu’une maladie ou une blessure dans une zone du corps peut affecter toutes les parties du corps.

Si, avec une manipulation manuelle, les autres parties peuvent être ramenées à une santé optimale, le corps peut se concentrer pleinement sur la guérison sur le site de la blessure ou de la maladie. Les techniques du corps sont souvent combinées avec celles de l’esprit. En voici quelques-unes :

  • Médecine chiropratique et ostéopathique
  • Massage
  • Thérapies du mouvement corporel
  • Tai-chi
  • Yoga

Les régimes alimentaires et plantes

Au fil des siècles, l’homme est passé d’un régime simple composé de viandes, de fruits, de légumes et de céréales, à un régime souvent composé d’aliments riches en graisses, huiles et sucres complexes.

Les excès et les carences nutritionnelles sont devenus des problèmes de santé publique dans notre société d’aujourd’hui, conduisant tous deux à certaines maladies chroniques, telles que le diabète de type 2 et l’obésité.

De nombreuses approches diététiques et à base de plantes tentent d’équilibrer le bien-être nutritionnel du corps. Ces approches incluent notamment :

  • Compléments alimentaires
  • Phytothérapie
  • Nutrition/diététique

L’énergie externe

Certains pensent que les énergies externes provenant d’objets ou d’autres sources affectent directement la santé d’une personne. Ces thérapies comprennent :

  • Thérapie électromagnétique
  • Reiki
  • Qi Gong

L’écoute

Même la médecine standard, ou conventionnelle, reconnaît le pouvoir de la connexion entre l’esprit et le corps. Des études ont montré maintes fois que les patients guérissent mieux s’ils présentent une bonne santé émotionnelle et mentale. Les thérapies utilisant l’esprit peuvent inclure :

  • Méditation
  • Hypnose
  • Biofeedback (rétroaction biologique)

Les sens

Certaines personnes croient que les sens - le toucher, la vue, l’ouïe, l’odorat et le goût - peuvent affecter la santé globale. Voici quelques exemples de thérapies intégrant les sens :

  • Art, danse, musique (musicothérapie)
  • Visualisation et imagerie guidée

Zoom sur 11 techniques de médecine douce

Acupuncture

Il s’agit d’une technique de médecine traditionnelle chinoise qui utilise des aiguilles pour stimuler des points spécifiques du corps. Le médecin acupuncteur insère de fines aiguilles stériles dans la peau. L’objectif est d’aider le processus naturel de guérison du corps à démarrer. Des études montrent que l’acupuncture peut être efficace pour traiter un certain nombre d’affections, comme les douleurs au cou et au dos, les nausées, l’anxiété, la dépression, l’insomnie, l’infertilité, l’asthme et plus encore.

Au CHU de Strasbourg, par exemple, l’équipe obstétrique utilise l’acupuncture pour rendre les contractions plus efficaces et accélérer la dilatation du col de l’utérus. Elle recourt également aux aiguilles de la médecine traditionnelle chinoise en cas d’allaitement difficile ou de baby blues, mais aussi pour traiter les difficultés de la grossesse.

Aromathérapie

L’aromathérapie recourt aux huiles essentielles (huiles extraites de plantes) pour favoriser la guérison. Certaines personnes trouvent que l’odeur d’huiles particulières les aide à se détendre, à mieux dormir, à soulager la douleur et à améliorer la mauvaise humeur. L’une des plus utilisées en aromathérapie est certainement l’huile essentielle de menthe poivrée, connue pour stimuler l’énergie et ses bienfaits au niveau de la sphère digestive.

Les huiles peuvent être utilisées de différentes manières : dans des crèmes, des brûleurs à huile, en massage ou en ajoutant des gouttes à un bain chaud. Certaines sont utilisées pour traiter l'inflammation ou les infections, tandis que d'autres s'emploient pour favoriser la relaxation et le calme.

Plusieurs études cliniques ont montré certains bienfaits de l’aromathérapie. Par exemple, il a été constaté que l’aromathérapie à base de lavande favorisait le sommeil et réduisait l’anxiété des patients souffrant de maladies cardiaques. En outre, un massage à l’huile essentielle de marjolaine douce et la consommation d’un verre d’eau tiède améliorerait la qualité du sommeil.

Biofeedback

Le biofeedback, ou rétroaction biologique, permet de contrôler les processus corporels qui se produisent normalement involontairement, comme la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la tension musculaire et la température de la peau, afin d’améliorer des conditions telles que l’hypertension artérielle, les maux de tête et la douleur chronique.

En séance de biofeedback, les patients travaillent avec un thérapeute qui leur enseigne des techniques de relaxation et des exercices cognitifs. La science n’explique toujours pas comment ni pourquoi le biofeedback fonctionne alors que de nombreuses études prouvent son efficacité. La relaxation semble être un élément clé, car la plupart des patients en biofeedback présentent des conditions qui sont causées ou exacerbées par le stress.

Pendant le biofeedback, vous devenez davantage conscient de la façon dont vous réagissez physiquement au stress, à l’exercice ou aux émotions. En retour, vous apprenez à réduire les effets négatifs du stress sur votre corps et votre santé

 

Médecine ayurvédique

Ce type de médecine douce est basé sur une ancienne forme de médecine traditionnelle originaire de l’Inde et utilise des médicaments à base de plantes et de minéraux pour rétablir l’équilibre dans le corps. La médecine ayurvédique comprend également le massage et le panchakarma, un ensemble de thérapies qui visent à éliminer les toxines du corps à l’aide de massages et d’huiles à base de plantes.

Homéopathie

L’homéopathie consiste à utiliser des substances naturelles extrêmement diluées pour traiter les problèmes de santé physique et mentale. Les homéopathes pensent que plus une substance est diluée, plus elle est efficace, et moins elle est susceptible de provoquer d’effets secondaires. L’homéopathie est notamment indiquée pour traiter les allergies, le stress, l’anxiété et la dépression.

À noter que depuis le 1er janvier 2021, l’homéopathie n’est plus remboursée par l’Assurance maladie.

Hypnothérapie

L’hypnose vise à plonger le patient dans un état de relaxation profonde pour accéder à des croyances, pensées et souvenirs subconscients qui peuvent affecter sa façon d’agir. Cette technique est mise à profit pour aider à modifier les pensées et les comportements indésirables notamment par le biais de la suggestion.

Beaucoup de patients estiment que c’est un moyen utile de traiter des maux tels que la dépression, l’anxiété, les phobies, le stress, la colère, les dépendances et le manque d’estime de soi. Au CHU de Nîmes, l’hypnosédation (anesthésie sous hypnose) se pratique depuis 2008.

bouton-devis

Méditation

Il existe plusieurs écoles de méditation, mais toutes visent à apaiser l’esprit et à vous plonger dans un état de calme, d’immobilité et de repos. Bien que les preuves scientifiques soient mitigées quant à l’efficacité de la méditation dans le traitement des problèmes de santé mentale, nombreux sont ceux qui la trouvent utile pour se détendre et gérer les sentiments de stress et d’anxiété.

Réflexologie

La réflexologie repose sur l’idée que différents points de vos pieds, mains, visage et oreilles sont liés à d’autres parties de votre corps par l’intermédiaire de votre système nerveux. Au cours d’une séance typique, un réflexologue utilise ses mains pour appliquer une légère pression sur ces points.

Les réflexologues recommandent ce traitement pour soulager les tensions, améliorer l’humeur et aider à dormir.

Souvent, cette technique vient en complément de traitements conventionnels pour des affections telles que l’anxiété, le cancer, le diabète, la fonction rénale et l’asthme. Certaines études ont également montré que la réflexologie pouvait améliorer les symptômes de dépression et l’anxiété en milieu hospitalier chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires, apaiser les nausées et la fatigue provoquées par la chimiothérapie et réduire le stress en général.

réflexologie-plantaire

Reïki

Le Reïki est une technique japonaise qui consiste à apposer les mains sur différentes zones du corps, notamment la tête, les épaules, le ventre et les pieds. Il est basé sur l’idée que nous possédons une énergie vitale qui circule dans notre corps. Lorsque cette énergie est faible, cela nous rend plus susceptibles d’être malades.

Le Reïki vise ainsi à restaurer l’énergie vitale pour vous aider à guérir et à rester en bonne santé. Il aide également à se détendre et à réduire le stress.

Phytothérapie occidentale

Elle est utilisée pour traiter par les plantes les problèmes de santé de la même manière que les médicaments sur ordonnance. Mais le phytothérapeute adopte généralement une approche holistique plutôt qu’axée sur la maladie. Des études montrent que certaines herbes sont efficaces pour traiter de nombreux problèmes de santé, parmi lesquels les allergies, le syndrome prémenstruel ou encore la fatigue chronique.

Yoga

Le yoga implique des pratiques spirituelles et physiques conçues pour augmenter la conscience de soi, telles que le travail de la posture, les exercices de respiration, la méditation, les sons et la visualisation.

Il existe de nombreux types de yoga, tels que le Hatha (se déplacer dans des postures pour créer un équilibre), le Bikram (pratiqué dans une pièce chaude) et le Iyendar (utiliser des blocs et des sangles pour soutenir les mouvements de yoga).

De nombreuses études suggèrent que le yoga peut être utile notamment pour réduire les symptômes de dépression et d’anxiété.