Génériques : les Français ont encore des doutes

La confiance des Français vis-à-vis des médicaments génériques continue de baisser. Selon un sondage Ifop publié le 10 décembre, 40 % des personnes interrogées estiment encore que les génériques ne sont "pas aussi sûrs" que les médicaments d'origine, contre 39 % en 2012 et 29 % en 2011, soit une hausse de 11 points en deux ans.

Les inquiétudes des Français portent également sur l'efficacité de ces médicaments. 31 % affirmant qu'ils ne sont pas "aussi efficaces" que ceux d'origine, contre 28 % en 2012 et 23 % en 2011, soit une augmentation de 8 points en deux ans.

La défiance des personnes interrogées envers les génériques se retrouve également dans leurs habitudes de consommation : seulement 57 % déclarent accepter systématiquement le générique, soit le même résultat que l'an dernier, contre 62 % en 2011. 55 % des individus interrogés sont désormais contre la suppression du tiers-payant en cas de refus d'un médicament générique proposé par le pharmacien, alors qu'ils n'étaient que 46 % en 2012.

Dans un même temps, leur commercialisation augmente alors que 81 % des personnes interrogées reconnaissent que les génériques sont plus économiques que les médicaments d'origine. Selon des chiffres fournis en juillet dernier par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le marché des génériques représentait l'an dernier 14 % en valeur (10,0 % en 2011) et plus de 26 % en quantités (23 % en 2011). La France reste néanmoins encore loin derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni, où la part des médicaments génériques dépasse les 50 %.

Source : Viva presse