Lunettes : quelle teinte de verres choisir ?

Le choix d’une couleur de verres de lunettes est souvent esthétique, mais chaque teinte présente des avantages et des inconvénients qu’il est préférable de connaitre pour choisir celle qui convient le mieux à chacun, en fonction du défaut visuel et des activités pratiquées à l’extérieur.

Verres de couleur et soleil

Il ne faut pas croire que des verres plus foncés protègent davantage des UV. En etcette protection est liée au traitement filtrant appliqué aux verres et non à leur couleur. On distingue ainsi 4 indices de protection, allant de 0 à 4. La classe 0 est peu filtrante, et la classe 4 confère une filtration maximale, mais elle rend le port de ces verres incompatibles avec la conduite.

Verre coloré, à chaque couleur sa propriété

Chaque teinte de verre offre des propriétés différentes.
Le brun, le jaune et l’orange ont l’avantage d’atténuer l’éblouissement et d’amplifier les contrastes.
Le vert améliore lui aussi les contrastes tout en respectant les couleurs.
Le gris réduit l’intensité lumineuse et unifie les couleurs sans les dénaturer.

La couleur selon la difficulté visuelle

Le gris convient bien aux personnes astigmates, le brun aux personnes atteintes de myopie, le vert aux hypermétropes et aux porteurs de lentilles. Ce dernier permet de limiter la fatigue visuelle.
En revanche, attention, le bleu et le rose peuvent entrainer un inconfort oculaire et présentent seulement un intérêt esthétique.

Quelles teintes pour quelles activités ?

En fonction des activités extérieures, certaines teintes de verre sont plus avantageuses que d’autres, car elles respectent les couleurs naturelles, renforcent les contrastes, le relief, améliorent la perception des détails, la vue loin, etc.

  • Ainsi, le gris convient bien à la pratique du golf, de la randonnée et des sports nautiques,
  • Le vert pour le golf et le tennis,
  • Le jaune ou orange pour le VTT et les sports de montagne,
  • Enfin le brun pour la marche, la course à pied et les sports de montagne.

Par Dr Catherine Solano le 29 Mai 2018

Source:

Carte Blanche,


Association nationale pour l’amélioration de la vue - Asnav