Transports sanitaires : les taxis en colère

3,5 milliards d’euros en 2010, c’est le montant des remboursements des transports sanitaires par l’Assurance maladie. Un montant très élevé puisqu’il représente la moitié des remboursements des consultations des médecins généralistes alors que le transport sanitaire ne concerne que 5 millions de personnes.

Pour essayer de réduire les coûts, l’article 44 de la loi de finances de la Sécurité Sociale donne la possibilité aux Agences régionales de santé, aux Caisses d’Assurance maladie et aux hôpitaux de lancer des appels d’offres pour attribuer les marchés du transport sanitaire à des opérateurs (VSL et ambulances (69 % du marché ou taxis (31 %). Ces derniers désapprouvent cette décision qui pourrait leur faire perdre une grosse partie de leur clientèle et jusqu’à atteindre 90 % en zone rurale.

Début janvier, les taxis ont organisé une mobilisation nationale sous forme d’opération escargot pour tenter de dissuader le gouvernement de publier le décret d’application de cette mesure.