Mutuelle et jeunes : le guide pour tout savoir

On pense souvent que les moins de 25 ans pourraient être moins concernés par les problèmes de santé et par conséquent qu’une mutuelle n’est pas indispensable. Pourtant, nombreux sont les jeunes à devoir faire face à des dépenses de santé, parfois onéreuses. Une mutuelle santé reste donc malgré tout essentielle. Mais comment faire le bon choix d’une mutuelle pour jeune ? Mutualia vous éclaire.

La mutuelle est-elle obligatoire pour les jeunes ?

Au regard des organismes de mutuelle, sont considérées comme « Jeunes » les personnes âgées entre 18 et 25 ans. En France, la mutuelle santé n’est pas obligatoire, excepté pour ceux qui sont salariés du secteur privé. Toutefois, parce que les frais de santé peuvent rapidement s’avérer très élevés, notamment en optique et dentaire, une mutuelle santé reste fortement recommandée quel que soit l’âge du souscripteur.

Quelle formule choisir ? Comment faire le bon choix ?

Avant de souscrire une mutuelle pour jeune, il est judicieux de prendre en compte vos besoins réels ainsi que vos antécédents médicaux et familiaux afin de choisir la bonne formule. Devez-vous changer de lunettes fréquemment ? Aurez-vous besoin de soins dentaires, notamment en orthodontie ? Souffrez-vous d’une maladie chronique nécessitant d’éventuelles hospitalisations ou des séjours pour cure thermale ? Pratiquez-vous un sport à risque pouvant occasionner des séances d’ostéopathie ou de kinésithérapie, etc.. ? Cette définition de vos besoins en amont permet d’anticiper vos dépenses futures et de vous orienter vers la formule de mutuelle la mieux adaptée.

Un autre critère à prendre en considération est le montant des cotisations de mutuelle. En effet, avec l’ajout de garanties et d’options facultatives, le montant des cotisations peut très vite s’envoler, d’où la nécessité d’identifier précisément vos besoins futurs de remboursement.

Les quatre garanties principales

La plupart des mutuelles proposent des remboursements pour les quatre principaux postes de santé engageant des frais :

  • Les soins médicaux courants : correspondant au remboursement des consultations chez un généraliste ou un spécialiste, des auxiliaires médicaux tels que les kinés et les infirmiers, de l’achat de médicaments…
  • Le dentaire : pour la prise en charge d’une grande partie des frais de soins dentaires et d’implants, mais aussi d’orthodontie
  •  L’optique : pour le reste à charge de montures, lunettes, lentilles de contact…
  • L’hospitalisation : correspondant au remboursement des dépenses liées à une hospitalisation (forfait hospitalier, frais de séjour, honoraires des médecins et spécialistes, transport…)

Pour un jeune, ces quatre postes ne sont pas forcément utiles. Encore une fois, il est indispensable de bien identifier vos besoins afin de bénéficier d’une formule adaptée à votre situation.

Les garanties optionnelles

La plupart des mutuelles proposent des offres de couverture santé adaptées aux jeunes, avec des garanties spécifiques optionnelles. Ces garanties peuvent comprendre l’orthodontie des adultes, un poste particulièrement onéreux puisque l’Assurance maladie ne le prend plus en charge à partir de 16 ans, le sevrage tabagique, certains actes de médecine de confort et de médecine douce (ostéopathie, chiropraxie, cures thermales…). Elles peuvent également proposer des options pour la prise en charge de la contraception, l’accompagnement d’un psychothérapeute, certains vaccins, etc.

Attention toutefois avec les garanties optionnelles : souscrire à de telles options peut rapidement alourdir le montant des cotisations de mutuelle. Encore une fois, tenez-vous en à vos besoins réels. Par exemple, si vous ne voyagez pas, une option pour les vaccins du voyageur n’est pas utile, tout comme l’orthodontie des adultes si vous n’avez pas besoin d’appareillage.

Ai-je droit à des aides ?

Depuis le 1er novembre 2019, la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire) et l’ACS (Aide au paiement d’une complémentaire santé) ont fusionné au profit de la CSS (Complémentaire santé solidaire). En fonction de votre situation, la CSS peut vous être octroyée afin de vous aider à payer vos dépenses de santé. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de la CSS et dans quelles conditions, rendez-vous sur le site d’ameli.fr.

Une mutuelle jeune pour chaque profil

Mutuelle familiale et jeunes

Si vous êtes à la charge de vos parents, vous pouvez bénéficier de leur couverture santé sans devoir souscrire une mutuelle individuelle. La limite d’âge varie selon les mutuelles de 20 à 28 ans (si étudiant). Toutefois, à partir de 25 ans, la plupart des mutuelles vous considèrent comme indépendant et sortirez de la mutuelle famille de vos parents. Sous certaines conditions, vous pourrez bénéficier de la CSS ou bien alors souscrire une mutuelle individuelle.

Mutuelle étudiante

Depuis fin 2019, tous les étudiants sont rattachés au régime général de l’Assurance maladie. Cependant, les étudiants peuvent souscrire une mutuelle santé en plus de la Sécurité sociale, notamment pour la prise en charge des frais de santé non remboursés ou peu remboursés par l’Assurance maladie. De nombreuses mutuelles proposent des complémentaires santé spécialement adaptées aux étudiants. Selon vos conditions de ressources, vous pouvez aussi bénéficier de la CSS (en savoir plus sur ameli.fr).

Mutuelle pour jeune actif

Lorsque vous trouvez un emploi, s’offrent à vous deux cas de figure :

  • Votre entreprise entre dans le cadre de l'ANI (Accord national interprofessionnel). Elle vous proposera une mutuelle santé collective et obligatoire. Vous n'aurez donc pas besoin de souscrire à une mutuelle santé individuelle.
  • Vous avez décidé de travailler à votre compte ou dans une entreprise qui n’entre pas dans le cadre de l’ANI. Dans ce cas, même si ce n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé de souscrire à une mutuelle individuelle pour couvrir vos frais de santé, comme une mutuelle TNS si vous êtes à votre compte.

Mutuelle pour jeune non actif

Un jeune en recherche d’emploi est automatiquement affilié à l’Assurance maladie et peut, sous conditions, prétendre à la CSS pour sa couverture santé. Selon votre situation, la CSS ne vous coûtera rien ou moins d’un euro par jour (moins de 30 euros par mois). Vous pouvez également, si vous le désirez, souscrire une mutuelle pour jeune individuelle.

Mutuelle pour jeune couple

Un jeune couple, même sans être marié et/ou sans enfant, peut profiter d’une mutuelle commune. Il suffit pour cela d’ajouter votre conjoint(e) comme ayant-droit sur le contrat de mutuelle. Votre conjoint pourra ainsi bénéficier de votre couverture santé.

Mutualia et les jeunes

Si vous ne pouvez plus bénéficier de la mutuelle de vos parents et n’avez pas droit à la CSS, vous pouvez opter pour une mutuelle santé pour les jeunes chez Mutualia. Ainsi, que vous soyez, en recherche d’emploi ou actif, étudiant ou en apprentissage, vous bénéficierez d’une couverture santé adaptée à vos besoins spécifiques avec un vaste choix d’options. Découvrez nos formules jeunes ou contactez-nous pour obtenir plus d’informations.