La finance solidaire se porte bien

Alors que le contexte économique et social se tend, la finance solidaire poursuit sa montée en puissance et dépasse désormais le milliard d’euros de financement solidaire en 2012, selon le 11e Baromètre de la finance solidaire.

Elle enregistre ainsi une croissance à deux chiffres – + 16,5 % entre 2011 et 2012 – pour atteindre un montant permettant de commencer à agir efficacement dans des actions d'intérêt général : lutte contre le chômage, mal-logement, développement de l’agriculture biologique, des énergies renouvelables, participation à l’émergence des pays en développement par l’entrepreneuriat, etc.

« Dépasser le milliard d’euros montre à quel point la finance solidaire s’installe dans le paysage du financement des activités économiques au service de tous. Ce franchissement prouve également que de plus en plus d’épargnants font le choix de soutenir des entreprises qui apportent des réponses concrètes aux enjeux économiques et sociaux de notre société », déclare Sophie des Mazery, directrice de Finansol.

Plus encore, à l’occasion de la publication des résultats du Baromètre de la finance solidaire, Finansol révèle qu’en 11 ans, 100 000 entreprises ont été financées, plus de 200 000 emplois ont été soutenus et 38 000 personnes ont pu être logées ou relogées grâce à l’épargne solidaire.

A l’heure où la France enregistre un taux de chômage record de plus de 3,2 millions de demandeurs d’emplois, la finance solidaire a permis de soutenir et financer en une année 12 000 entreprises à très forte utilité sociale et environnementale alors que 60 000 au niveau national ont déposé le bilan en 2012, de créer ou de consolider 36 000 emplois non délocalisables, alors que 100 000 ont été détruits en 2012. Cela est d’autant plus notable que ces 36 000 emplois concernent principalement des postes en insertion ou des personnes bénéficaires de minima sociaux.

Grâce à la finance solidaire, depuis 2002, 38 000 personnes ont été relogées, dont 4 000 en 2012, soit l’équivalent d’une ville moyenne en France.

Ces financements de plus d’1 milliard résultent des placements solidaires que 900 000 épargnants solidaires ont souscrits pour plus de 4,7 milliards d’euros, soit une croissance annuelle de l’encours de 33%.