1 EHPAD = 1 emploi d'avenir

12500 emplois d'avenir vont être créés dans le secteur de la prise en charge des personnes âgées.

Encourager les maisons de retraite médicalisées à recruter des jeunes peu ou pas qualifiés, c'est l'objectif de l'opération « 1 Ehpad, 1 emploi d'avenir ». Un programme lancé par Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, ce jeudi 30 mai au Salon Santé-Autonomie.

7 250 emplois d'avenir vont être créés dans les 7 217 maisons de retraite médicalisées (Ehpad), dans le cadre de plusieurs conventions. L'aide à domicile des personnes âgées n'est pas en reste : 5 250 autres emplois d'avenir devraient être créés dans ce secteur également.

Dans l'optique de formation qui caractérise les emplois d'avenir, Michèle Delaunay a annoncé la signature de six conventions-formations entre la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (Cnsa) et des organismes paritaires collecteurs agréés (Opca). Elles permettront l'accompagnement de 8 800 jeunes afin de les intégrer de manière durable dans la profession.
Le secteur des personnes âgées, qui souffre d'un déficit de personnel, fait figure de bon élève dans la création d'emplois d'avenir.

Au-delà de la complémentaire santé, c'est bien toute la question du droit à la santé pour tous et des inégalités sanitaires qui sera débattue à Nantes.