La prévoyance entreprise : une protection indispensable pour vos salariés !

Que votre entreprise soit soumise ou non à des obligations conventionnelles pour ses contrats prévoyance, Mutualia vous propose des solutions sur-mesure pour protéger vos salariés, avec notamment : un capital décès / perte totale ou irréversible d’autonomie, une rente éducation, une rente de conjoint, un complément en cas d’arrêt de travail incapacité / invalidité…

Pour les entreprises qui répondent des obligations prévues dans leurs CCN, Mutualia propose une alternative adaptée à votre structure et vos attentes, en accord avec votre branche.  

 

Pour les entreprises libres d’obligations conventionnelles, Mutualia s’adapte à votre demande et vous propose des prestations mutuelle prévoyance personnalisées en complément de votre contrat santé !

 

 

 

Avec Mutualia vous bénéficiez

  • d’un diagnostic personnalisé de vos besoins afin de vous proposer plusieurs options conformes à vos attentes.
  • d’une expertise sur la réglementation, ses applications et ses évolutions afin de vous tranquilliser sur vos obligations.
  • d’un accompagnement sur mesure, étape par étape, afin d’élaborer et mettre en place votre contrat en toute sérénité.

Votre conseiller Mutualia vous propose

  • le choix de garanties modulables dans le cadre d'un contrat qui correspond réellement à vos besoins
  • des conseils et une analyse claire dans un environnement juridique changeant et complexe
  • des prestations de qualité et une gestion efficace
  • un tarif au plus juste

Nos conseillers, présents dans toutes les régions de France, s’inscrivent dans une démarche d’accompagnement pour répondre efficacement à vos demandes.
Prenez contact avec eux afin qu’ils vous présentent toutes les solutions santé et prévoyance entreprise de Mutualia !

A noter…

La Loi de mensualisation de 1978 (revue en 2008) prévoit le maintien de salaire obligatoire en cas d'arrêt de travail pour les salariés qui ont au moins 1 an d'ancienneté.

La CCN de retraite et de prévoyance des cadres du 14 mars 1947 impose à l'employeur l'obligation de cotiser à un régime de prévoyance au profit de ses cadres à hauteur de 1,50 % de la tranche A des salaires.