Avec l’adoption croissante de l’Internet des Objets (IoT), les appareils connectés ont pénétré tous les aspects de notre vie, de la santé à la domotique, en passant par l’automobile et les villes intelligentes. Il est donc logique que l’IoT trouve son application dans l’agriculture et, en tant que tel, en améliore considérablement presque toutes les facettes. Pourquoi intégrer l’IoT dans votre exploitation ? Pour quelles applications ? Quels défis l’agriculture intelligente doit-elle relever ? Réponses avec les experts Mutualia.

Qu’est-ce que l’IoT ?

Chaque fois que vous regardez votre montre intelligente pour compter le nombre de calories dépensées au cours de votre jogging ou demandez à Alexa ou Siri de calculer la valeur énergétique d’une pâtisserie, vous utilisez la technologie IoT. Il en va de même avec les applications domotiques dans les smart homes, telles que la gestion intelligente de l’éclairage et du chauffage, et certaines fonctionnalités embarquées dans votre voiture.

L’Internet des Objets se réfère ainsi à l’ensemble des capteurs et objets connectés à Internet pour vous informer de l’état de l’appareil auxquels ils sont connectés. Les appareils IoT sont intelligents et peuvent transférer des données sur un réseau pour en effectuer une analyse en temps réel ou a posteriori

À l’échelle mondiale, on comptait en 2020 près de 12 milliards d’objets connectés, selon une étude de IoT Analytics, reprise par le Journal du Net.

L’IoT au service d’une agriculture plus intelligente

Dans le monde agricole, les solutions IoT prennent la forme de capteurs reliés à Internet pour collecter des mesures environnementales et mécaniques. Leur déploiement permet aux agriculteurs de prendre des décisions éclairées et améliore presque tous les aspects de leur travail, de l’élevage à l’agriculture.

Le secteur a connu un certain nombre de transformations technologiques au cours des dernières décennies, devenant de plus en plus industrialisé et axé sur la technologie. En utilisant divers outils agricoles intelligents, les agriculteurs ont ainsi acquis un meilleur contrôle sur le processus d’élevage et de culture, ce qui le rend plus prévisible et améliore son efficacité.

Ceci, combiné à la demande croissante des consommateurs pour les produits agricoles, a contribué à la prolifération accrue des technologies agricoles dans le monde entier. En 2020, la part de marché mondiale de l’IoT dans l’agriculture était de 5,6 milliards de dollars et devrait atteindre, selon Intel, 23,44 milliards de dollars en 2025, notamment grâce à la 5G qui permettra de mieux connecter les zones rurales.

Quels avantages à intégrer l’IoT dans votre exploitation ?

agriculture-iot

Les technologies et l’IoT ont le potentiel de transformer l’agriculture sur de nombreux aspects. Voici 5 façons dont l’IoT peut améliorer votre activité :

  • Collecte de données : les capteurs agricoles intelligents peuvent collecter des données sur les conditions météorologiques, la qualité du sol, la progression de la croissance des cultures ou la santé du bétail. Ces données peuvent être utilisées pour suivre l’état de votre exploitation en général ainsi que les performances du personnel, l’efficacité des équipements, etc.
  • Meilleure gestion des rendements : la capacité à prévoir le rendement de votre production vous permet de planifier une meilleure distribution des produits. Si vous savez exactement quelle quantité de récoltes vous pouvez obtenir, vous êtes assuré de ne pas avoir de stocks invendus.
  • Meilleure gestion des coûts : en étant capable de repérer les anomalies dans la croissance des cultures ou la santé du bétail, vous serez en mesure d’anticiper les risques de perte de rendement.
  • Augmentation de l’efficacité : en utilisant des appareils intelligents, vous pouvez automatiser plusieurs processus tout au long de votre cycle de production, par exemple, l’irrigation, la fertilisation ou la lutte antiparasitaire.
  • Amélioration de la qualité des produits et des volumes : l’automatisation des processus vous permet un meilleur contrôle du processus de production, ainsi que le maintien de la qualité des cultures et de la capacité de croissance.

Tous ces avantages liés l’utilisation de l’IoT dans votre exploitation peuvent potentiellement conduire à des revenus plus élevés.

Exemples d’utilisation de l’IoT dans l’agriculture

1/ Surveillance des conditions climatiques

Les application IoT les plus populaires dans l’agriculture sont certainement les stations météorologiques intelligentes. Situées sur le terrain, elles collectent diverses données environnementales et les envoient dans le cloud. Les mesures fournies peuvent être utilisées pour cartographier les conditions climatiques, choisir les cultures appropriées et prendre les mesures nécessaires pour améliorer leurs capacités.

2/ Automatisation des serres

L’utilisation de capteurs IoT leur permet d’obtenir des informations précises en temps réel sur les conditions de la serre telles que l’éclairage, la température, l’état du sol et l’humidité. Les systèmes d’automatisation des serres, tels que proposés par exemple par Flexio, utilisent les mêmes principes que les stations météorologiques pour ajuster automatiquement les conditions pour qu’elles correspondent aux paramètres donnés.

3/ Gestion des cultures

Comme les stations météorologiques, ces dispositifs IoT de gestion des cultures doivent être installées sur le terrain afin de collecter des données spécifiques à l’agriculture : température, hygrométrie, potentiel hydrique des feuilles, santé générale des cultures. Avec ces dispositifs, vous pouvez surveiller la croissance de vos cultures et les anomalies pour prévenir efficacement toute maladie ou infestation pouvant nuire à votre rendement.

4/ Surveillance et gestion du bétail

Il existe des capteurs IoT qui peuvent être attachés aux bêtes afin de surveiller leur santé, enregistrer leurs performances et les localiser. Par exemple, ces capteurs peuvent identifier les animaux malades afin que vous puissiez les séparer du troupeau et éviter la contamination. L’utilisation de drones pour le suivi du bétail en temps réel vous aide également à réduire vos dépenses de personnel. Medria propose tout un panel d’outils dans ce sens.

5/ Drones agricoles

drone-agricole

L’utilisation des drones dans l’agriculture intelligente est sans doute l’une des avancées les plus prometteuses. Désormais, les drones sont aussi bien équipés que les avions et les satellites pour collecter des données agricoles. Outre les capacités de surveillance, les drones peuvent également effectuer un grand nombre de tâches qui nécessitaient auparavant une intervention humaine : plantation de cultures, lutte contre les ravageurs et les infections, pulvérisation agricole, surveillance des cultures…

6/ Agriculture de précision

L’agriculture de précision repose sur la prise de décisions fondées sur des données. C’est également l’une des applications les plus répandues et les plus efficaces de l’IoT dans l’agriculture.

En utilisant des capteurs IoT, vous pouvez collecter une grande variété de mesures sur toutes les facettes du microclimat et de l’écosystème d’un champ : éclairage, température, état du sol, humidité, niveaux de CO2 et infestations parasitaires. Ces données permettent d’estimer les quantités optimales d’eau, d’engrais et de pesticides dont vos cultures ont besoin, de réduire les dépenses et de produire de meilleures cultures et plus saines.

7/ Analyse prédictive

L’agriculture de précision et l’analyse prédictive des données vont de pair. Alors que l’IoT et la technologie des capteurs intelligents sont essentiels pour obtenir des données en temps réel pertinentes, l’analyse des données aide les agriculteurs à optimiser leurs prévisions : temps de récolte des cultures, risques de maladies et d’infestations, volume de rendement…

Les outils d’analyse des données contribuent à rendre l’agriculture, qui est intrinsèquement fortement dépendante des conditions météorologiques, plus gérable et prévisible.

À quels défis l’agriculture intelligente doit-elle faire face ?

agriculture-iot

Bien que la croissance et la prolifération de l’IoT dans l’agriculture se produisent à une vitesse vertigineuse, le secteur agricole fait cependant face à plusieurs défis majeurs, notamment :

  • Interopérabilité : les divers outils et plateformes IoT agricoles ne suivent pas toujours les mêmes normes technologiques. La création de passerelles supplémentaires est souvent incontournable. Le défi consiste à transformer les dispositifs autonomes intelligents et les passerelles en plateformes holistiques adaptées aux agriculteurs. 
  • Formation : l’agriculture intelligente et de précision implique la mise en œuvre de technologies de pointe. Pour l’agriculteur moyen, la mise en place d’une architecture IoT et du réseau de capteurs nécessaires dans ses champs peut vite se révéler un frein s’il n’est pas convenablement accompagné. Il doit également se former à ces nouvelles technologies.
  • Connectivité des zones rurales : dans de nombreuses régions, une connectivité Internet solide et fiable n’est pas disponible, ce qui contrecarre les tentatives d’appliquer des techniques d’agriculture intelligente. À moins que les performances du réseau et les vitesses de bande passante ne soient considérablement améliorées, la mise en œuvre de l’agriculture numérique restera problématique dans de tels endroits. C’est aussi vrai pour la réception des signaux GPS qui peuvent être compromis dans certaines zones sous couvert dense.
  • Cybersécurité : la présence de logiciels malveillants et de vols de données est un risque dans pratiquement tous les types de systèmes connectés, et l’agriculture intelligente ne fait pas exception. Alors que le nombre d’appareils IoT utilisés activement dans l’agriculture augmente, le nombre de points d’entrée pour les programmes tiers malveillants augmente également. Il y a par conséquent un besoin urgent de politiques de sécurité pour l’IoT agricole.

Pour les éleveurs, bonne nouvelle. Le groupe CCPA, spécialiste de la nutrition et de la santé animale, épaule les coopératives et les éleveurs qui entrent de plein pied dans le big data. Aujourd’hui, ce sont près de 300 fermes connectées qui bénéficient du soutien et de l’accompagnement du groupe pour le déploiement d’architectures et de services IoT.