Une nouvelle loi anti-tabac en 2013

Une nouvelle loi de santé publique comportant un volet sur le tabac sera présentée en 2013 a annoncé la Ministre de la santé, Marisol Touraine, ce vendredi à nos confrères de BFM-TV et de RMC.

Cette annonce fait suite à la présentation jeudi d’un rapport par la Cour des comptes faisant état des défaillances de la France sur les politiques engagées dans la lutte contre le tabagisme. La Cour des comptes estime, en effet, que « la politique antitabac en France n’est pas à la hauteur des dégâts sanitaires et financiers causés par le tabagisme, qui progresse à nouveau, en particulier chez les femmes, les jeunes et les personnes les plus pauvres ».
« Les risques liés au tabagisme qui constitue de très loin, avec 73 000 décès par an –soit 200 morts par jour-, la première cause de mortalité évitable en France, sont encore gravement sous-estimés par la population », a souligné Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, en présentant le rapport d’évaluation des politiques de lutte contre le tabac sur deux décennies, et plus particulièrement sur la dernière (2001-2011).

10% de fumeurs en moins en 10 ans au Royaume-Uni

« Un Français sur trois fume alors que ce n’est le cas que d’un Anglais sur cinq », fait remarquer Didier Migaud qui met en avant le modèle britannique : avec une « politique alliant pédagogie, aide concrète et personnalisée, contrôle très strict et systématique de l’application de la réglementation », le Royaume-Uni est parvenu "à réduire de près de 10 points la consommation de tabac en dix ans, et est passé de 30% à 20% de fumeurs dans l’ensemble de la population".
Le rapport pointe du doigt les moyens de prévention, d’aide directe à l’arrêt du tabac, les contrôles et sanctions du non respect de l‘interdiction de vente aux mineurs, lesquels ne « sont pas à la hauteur des enjeux de santé publique ». « Un buraliste ne risque d’être contrôlé par les Douanes qu’une fois par siècle », a lancé le président, relançant la polémique sur le rôle de ces derniers et rappelant que l’aide de 300 millions par an qui leur est versée pour compenser la baisse des ventes de cigarettes est « trois fois supérieure aux sommes consacrées à la prévention ».
En outre, la Cour des comptes préconise de fortes hausses de prix du tabac. Marisol Touraine a confirmé qu’une hausse des prix des paquets de cigarettes, adoptée par l’assemblée nationale était prévue pour le 1er juillet 2013, s’ajoutant à celle intervenue en octobre dernier. Concernant la mise en place en France des paquets de cigarettes dits « neutres », dépourvus de marque publicitaire, comme en Australie, la ministre a simplement estimé que cette proposition « méritait attention ».