Les Français ne sont pas assez formés aux gestes de premiers secours

La grande majorité des Français ne maîtrisent pas les gestes de premiers secours, selon le Centre d’analyse stratégique (CAS).

Cette instance d’expertise chargée "d’éclairer le gouvernement" en matière économique, sociale, environnementale et technologique estime à 1,5 million le nombre de Français initiés aux gestes qui sauvent, quand 95 % des Norvégiens et 80 % des Autrichiens le sont. Trop peu quand on sait que l’intervention immédiate peut être décisive pour la survie en cas d’accident.

Le CAS préconise de renforcer la sensibilisation du grand public dès l’école et sur le lieu de travail. Car même si la loi impose la formation de tous les jeunes aux gestes de premiers secours à la fin du collège, seuls 20% des jeunes Français en bénéficient.
Le Centre propose d’inciter à la pratique du secourisme en créant un crédit d’impôt pour toute personne se formant auprès d’une association comme la Croix-Rouge sur son temps personnel.