La défiance des français à l'égard des génériques

Il semblerait que les français boudent les médicaments génériques. Selon un sondage Ifop, réalisé pour le groupe de pharmaciens PHR, 57% acceptent systématiquement la substitution d’un médicament d’origine alors qu’ils étaient encore 62% en 2011. Même constat concernant leur efficacité puisque 72% la jugent similaire à celle des médicaments d’origine contre 77% voilà un an.

Les Français se montrent plus réservés quand on les interroge sur la sécurité des génériques. En 2011, 71% d’entre eux se déclaraient convaincus que « ces médicaments sont aussi sûrs » que les médicaments d’origine, ils ne sont plus que 61% aujourd’hui.

Les personnes interrogées sont également très critiques vis-à-vis du dispositif d’incitation prévu par la loi de 2006 : si le patient refuse le générique proposé en pharmacie, le tiers payant lui est refusé et il doit faire l’avance d’argent. 46% estiment même que cette mesure porte atteinte à leur liberté.

Pourtant, 82% des Français estiment que les génériques sont plus économiques que les médicaments d’origine. En remboursant près de 700 millions de boites de génériques par an, la sécurité sociale a en effet économisé 1,3 milliards d’euros par an.