Les professionnels de santé fraudent plus que les assurés

149,4 millions d'euros, c'est le montant des fraudes et sommes indues repérées par l'Assurance maladie en 2012, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2011. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce ne sont pas les usagers qui fraudent le plus mais majoritairement les professionnels de santé comme le démontre le bilan de la Délégation nationale à la lutte contre les fraudes.

En tête des abus, les infirmiers libéraux pour un montant de 17,3 millions d'euros de « prestations fictives et facturations multiples frauduleuses ». Suivent les transporteurs sanitaires (12,7 millions d’euros de préjudice), les médecins généralistes et spécialistes (7,4 millions d’euros), les chirurgiens-dentistes (3,3 millions d’euros), les pharmaciens (2,8 millions d’euros) et les masseurs-kinésithérapeutes (2,1 millions d’euros).
 
L’Assurance maladie a repéré 57,5 millions d’euros de fraudes et sommes indues dans les hôpitaux et cliniques, en grande partie en raison de surfacturation d’actes.
 
Coté assurés, les fraudes s'élèvent à 16,5 millions d’euros en 2012 et concernent des fausses déclarations pour l'obtention de la CMU, d'une pension d’invalidité, ou d'indemnités journalières.

Source : Viva presse