Baromètre santé 2013 : 84% des Français estiment que les remboursements de leur complémentaire santé sont satisfaisants

C'est l'un des résultats du Baromètre santé 2013 Deloitte/Harris interactive, consacré cette année aux Français et le système de santé. On y apprend que plus des deux tiers des Français estiment que la France offre un accès facile aux soins médicaux (le score monte pour les personnes qui bénéficient d'un bon revenu et habitent dans une ville de plus de 100 000 habitants).

Mais la bonne perception du système médical français est menacée par le sentiment massif d'une détérioration générale du fonctionnement (74 %) et de la qualité (68%).
Face à des dépenses de santé largement perçues en augmentation, seuls 31% des Français se sentent réellement en capacité d'assumer les coûts. D'ailleurs, près d'un Français interrogé sur deux a renoncé à des soins l'année dernière.

Pour les personnes interrogées, les principaux critères de qualité d'une complémentaire est la rapidité du remboursement (81%), l'étendue du Tiers-Payant (optique, dentaire...) (70%), l'accès à un Réseau de professionnels de santé (27 %), cependant l'évolution de son coût est aussi à prendre en considération puisque plus de 80 % des Français jugent qu'il augmente.

107€, c'est le prix moyen que 78% des Français estiment payer chaque mois pour leur cotisation. Pour 54% des Français, ce prix est trop élevé. Pour diminuer les frais de santé remboursés par leur complémentaire, les Français se disent prêts à participer à l'effort collectif en consultant uniquement des médecins ne pratiquant pas de dépassements d'honoraires (59 %), en fréquentant, lorsque c'est possible, un centre de soins mutualiste (52%). Enfin, les complémentaires ont un travail d'information à faire. Alors que les initiatives en matière de prévention foisonnent, 60 % des adhérents disent ne pas les connaître.