maq-ENTRE NOUS Sept 2019-BAT-PAP

• Baisse de la vision périphérique, • Baisse de la vision globale, douleurs oculaires soudaines et violentes, • Perception de flash lumineux. RISQUE DE GLAUCOME Une opération permet de limiter l’évolution de la maladie mais ne permet pas de réparer les lésions. • Perte de l’acuité visuelle, surtout de loin, • Photophobie (peur de la lumière vive), • Perception de halos colorés, moins bonne perception des contrastes, reliefs et couleurs. RISQUE DE CATARACTE Elle s’opère très bien et consiste à remplacer le cristallin par une lentille artificielle. • Sensation de baisse de la vision, perception déformée des objets (les lignes droites sont déformées, ondulées). RISQUE DE DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Il n’existe pas de traitement actuellement. Il est possible d’en ralentir l’évolution. À nous les plus grands de lire à travers leurs attitudes : L’enfant se frotte souvent les yeux, plisse les yeux à la lumière Ses yeux sont fixes ou sa tête anormalement penchée Il trébuche, se plaint régulièrement de maux de tête Il a du mal à reconnaître des images de jeux Regardez si l’enfant lit le nez dans son livre, s’il tourne la tête pour regarder de biais, s’il confond certaines lettres comme le H et le N, ou le B et le P, s’il est agité, déconcentré… LA VISION CHEZ LES + JEUNES Magazine santé Mutualia Grand Ouest | 2 nd semestre 2019 | #9 Entre nous : Est-ce que la lumière bleue qui émane de nos outils numériques peut nuire à notre vision ? Dr M.R : Le fait d’utiliser un écran – télévision, tablette, ordinateur, Smartphone – expose l’œil à la lumière bleue. Il n’y a pas aujourd’hui de preuve évidente et scientifique qui permette d’affirmer que la lumière bleue qui émane d’un outil numérique endommage la vue. E.N. : Pourtant, les utilisateurs réguliers d’écrans se plaignent souvent d’avoir mal aux yeux… Dr M.R : Oui, c’est vrai, mais il faut plutôt parler de fatigue de l’œil ou d’une sécheresse induite par le manque de clignements des yeux. Certains patients présentent aussi une mauvaise convergence et ressentent donc une fatigue musculaire de l’œil. Mais on ne peut pas parler de dégradation de l’œil. E.N. : Il n’y a donc aucune contre indication à être exposé à la lumière bleue des écrans ? Dr M.R : Si. La lumière bleue peut affecter le rythme circadien d’un individu, c’est-à-dire le cycle veille- sommeil. Pendant la journée, la lumière bleue stimule l’éveil. Mais trop d’exposition le soir peut entraîner des difficultés d’endormissement. C’est la raison pour laquelle nous recommandons de fermer tous les écrans, et notamment les tablettes, 2 à 3 h avant d’aller se coucher. E.N. : Vous allez un peu contre les idées reçues… Dr M.R : Il faut savoir que la source de lumière bleue la plus importante ne provient pas des écrans ni des leds mais du soleil. D’autre part, il n’existe aucune preuve que la lumière provenant des écrans soit dommageable pour les yeux. Les verres de lunettes recommandés antireflets, anti-lumière bleue n’ont pas fait la preuve de leur efficacité. Cependant, pour les personnes très exposées, je recommande de faire des pauses régulières de 30 mn, et de regarder pendant 30 secondes à 30 mètres. Et pour les personnes qui ont les yeux secs, d’instiller des larmes artificielles. Œil lumière bleue et DÉPISTER LES MALADIES DE L’ŒIL Outre les examens de routine, voici les signes qui doivent motiver à consulter rapidement un spécialiste. En 2018, 31% des 16-24 ans ne voient pas bien de loin. Ils n’étaient que 26% en 2012. En cause, la diminution des activités d’extérieur qui, au contraire des écrans, font travailler la vision de loin. Chez les enfants, les troubles de la vision sont plus compliqués à déceler. Mais une mauvaise vision peut freiner les apprentissages, générer une agitation, des difficultés de concentration, etc. CONTRE LA MYOPIE, DES ACTIVITÉS DE PLEIN AIR ? Avec le Dr Meunier Richier Ophtalmologiste Entretien TROUBLE OU MALADIE ? Les défauts visuels - myopie, hypermétropie et astigmatisme - sont considérés comme des imperfections géométriques de l’œil, ou des défauts de puissance de l’œil. La presbytie, qui concerne toutes les personnes à partir de 45 ans, est consécutive au vieillissement naturel des yeux. La presbytie n’est pas une pathologie. Les pathologies oculaires, comme leur nom l’indique, sont des maladies des yeux.

RkJQdWJsaXNoZXIy NzYxODk4