JNM2019

TOUS ACTEURS DU CHANGEMENT • 9 REPENSER LA NOTION DE PROXIMITÉ Et si au lieu de maintenir à tout prix un maillage de médecins de proximité, on faisait venir les patients isolés aux soins, en prenant en charge le transport et l’hébergement pour eux et le proche qui les accompagne – sachant que nous avons dans toutes les régions des plateaux médicaux d’excellence – suggère Christian Anastasy. Formation, communication et pédagogie, incitations et aides à l’installation, meilleure prise en charge du transport des malades vers les centres de référence…. La solution est sans doute dans la combinaison de plusieurs mesures, conclut le Professeur Touraine. Mais pour repenser le modèle, encore faut-il accepter la fin de la médecine d’antan – celle du médecin corvéable à merci, le 100% libéral. Ici ou là, des initiatives intéressantes émergent. Ainsi, la région Auvergne- Rhône-Alpes crée des centres de santé dans des sous-préfectures avec quatre ou cinq médecins salariés, épaulés par des infirmières et des agents administratifs. En outre, elle met à leur disposition un camion équipé avec électrocardiogramme, échographe, liaison informatique, etc. pour dispenser des consultations itinérantes dans les villages isolés.

RkJQdWJsaXNoZXIy NzYxODk4