MUTUALIA_ET_MOI_N6_BD

7 N°6 MUTUALIA ALLIANCE SANTÉ Dossier Des dangers accrus pour les plus jeunes À l’origine de fatigue visuelle, de maux de tête, de troubles de l’humeur, voire d’hyperactivité, la surexposition aux écrans fait aussi courir le risque de perdre de lien avec le réel et son entourage. Chez les plus jeunes, les dangers sont accrus : rapidement, ils deviennent moins curieux, ont moins envie d’apprendre de nouvelles choses, se contrôlent moins bien face à une difficulté, ne finissent pas les tâches qu’ils commencent, se fâchent plus souvent avec leurs proches et souffrent davantage d’inattention et d’anxiété. L’exposition précoce aux écrans nuit enfin au bon développement des tout-petits en générant des difficultés de concentration, d’apprentissage du langage, de développement de l’imaginaire, un retard dans les capacités motrices, des pro- blèmes de vue, des troubles du sommeil… … de fixer des règles ? > Limiter le temps de connexion : avant 3 ans, pas d’écran, pour privilégier l’interaction directe. Pour les 3-8 ans, pas plus de 30 à 40 minutes par jour et uniquement des programmes adaptés à leur âge. À partir de 8 ans, une heure par jour maximum, à condition d’accompagner l’enfant dans son activité. > Respecter la règle des 4 pas : pas d’écrans le matin, pendant les repas, avant de s’endormir, ni dans la chambre. > Installer un logiciel de contrôle parental pour fixer des plages horaires et/ou restreindre l’accès à internet et aux réseaux sociaux. … d’instaurer un rituel de déconnexion ? Avant de passer à table, d’aller se coucher, etc., chaque membre de la famille dépose par exemple son téléphone dans une panière. Y compris les parents, qui doivent montrer l’exemple et faire un usage raisonnable de leurs écrans en présence des enfants ! … de pratiquer une activité « réelle » ? Seul, en famille ou entre amis, profitez de l’air vivifiant de l’hiver pour faire une balade à pied ou à vélo. Lancez-vous dans un jeu de société, des loisirs créatifs, du bricolage. Mettez-vous aux fourneaux pour tester une nouvelle recette. Installez-vous dans le canapé avec un bon livre. Et si vous voulez vraiment regarder un écran, optez pour une sortie au cinéma ! Et si on essayait… CHIFFRES-CLÉS LES FRANÇAIS ET LES ÉCRANS (2) 4h30 c’est en moyenne le temps que les Français passent chaque jour devant un écran. 73% des Français se disent dépendants de leurs outils connectés , alors que 72 % pensent que limiter le temps passé sur les écrans serait bénéfique pour leur santé. 74% des 18-34 ans laissent leur téléphone allumé la nuit, près de leur lit , et 32 % le consultent en cas de réveil nocturne. 93% des parents se disent convaincus des conséquences néfastes des écrans sur la santé de leurs enfants, mais 57 % ne maîtrisent pas leur temps de connexion. (1) Source : Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers (2) Source : 2 e baromètre « Hyperconnexion : quel impact sur la santé des Français ? », réalisé par l’Institut BVA pour la Fondation April, juin 2019

RkJQdWJsaXNoZXIy NzYxODk4