Mutualia#20 + Solution jeu

LES BONS RÉFLEXES À ADOPTER POUR LIMITER LES EXPOSITIONS CHEZ SOI # 12 Les produits ménagers Inutile de multiplier les produits, un ou deux suffisent. En choisissant des produits traditionnels comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le savon noir ou le savon de Marseille, on limite son impact sur l’environnement mais aussi sur sa santé ! Attention aux huiles essentielles qui peuvent être ajoutées, elles sont souvent déconseillées pour les femmes enceintes et les tout-petits. Mieux vaut donc privilégier les produits sans parfum et si possible avec un label environnemental. Attention aux mentions « 100% naturel » ou « à base de produits naturels » qui peuvent être trompeuses. La javel contient différentes substances chimiques nocives pour l’environnement et la santé : elle n’est pas indispensable pour nettoyer son logement. Les lingettes à usage unique ne sont pas recommandées. Laissez également de côté les vaporisateurs (lave-vitre, désodorisants...) car ils contiennent souvent des composés organiques volatiles irritants et allergisants. Les produits de beauté et d’hygiène Il est préférable d’utiliser un petit nombre de produits, qu’on a bien repérés, pour ne pas perdre trop de temps dans la lecture des étiquettes. Évitez les produits en spray ou en aérosol, ainsi que ceux sans rinçage. Par exemple, utilisez pour votre bébé une lingette lavable ou un gant de toilette avec un savon à base végétale sans huile essentielle plutôt que des lingettes sans rinçage. Les produits de bricolage et d’ameublement Privilégiez les produits de bricolage et de décoration qui comportent l’étiquette A+ : ce sont ceux qui émettent le moins de composés organiques volatiles (COV). La lecture des étiquettes permet aussi de prendre connaissance des pictogrammes de danger et d’éviter certaines expositions. Enfin, en choisissant d’installer des surfaces et des sols lisses et durs, le nettoyage sera facilité pour l’élimination des polluants. Et à la maison, garder en tête l’aération ! Pensez à ouvrir vos fenêtres au moins 10 minutes par jour, plutôt le matin et le soir quand la pollution est moins forte, et lorsque vous bricolez, cuisinez ou faites le ménage. Assurez-vous que vos entrées d’air (type VMC) sont régulièrement nettoyées. Il n’existe pas de liste exhaustive officielle concernant les perturbateurs endocriniens présents dans les objets qui nous entourent. Pour éviter l’effet cocktail et rester vigilant lors de vos courses voici où se trouvent encore les différents perturbateurs en France : À noter : le bisphénol A a été interdit en France pour tout matériau en lien avec un usage alimentaire et dans les tickets de caisse, les phtalates ont été ôtés par les fabricants des emballages alimentaires et ils sont interdits dans les jouets en plastique. • Formaldéhydes Peinture Colle à bois • Pesticides Eau courante Aliments • Parabènes et phénoxyéthanol Médicaments Lingettes de toilette Cosmétiques • Composés perfluorés (PFOA et PFOS) Poêles anti-adhésives Ustensiles de cuisine Peinture Textiles imperméables Cosmétiques • Alkylphénols Emballages plastiques Détergents Lingettes jetables Lessives • Phtalates Vernis à ongles Ustensiles de cuisine Produits de beauté Produits d’entretien mutualia.fr

RkJQdWJsaXNoZXIy NzYxODk4