Mutualia-N19

DOSSIER SANTÉ La santé dans la peau mutualia.fr # 10 mutualia.fr # 11 Saviez-vous que notre enveloppe corporelle est l’organe du corps humain le plus étendu et le plus lourd : 4 à 10 kg sur près de 2 m² de surface chez l’adulte ? La peau assure une protection fondamentale pour notre corps et joue de nom- breux rôles : protection vis-à-vis de l'extérieur, régulation thermique, synthèse hormonale, im- munité... Un organe multifonction La peau a une épaisseur variable selon l'endroit du corps, de 0,5 à 5 mm d’épaisseur. Elle se compose de 3 couches qui ont chacune une fonction particulière : L’épiderme est la partie visible de la peau. Il se renouvelle en permanence. Les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine, sont situées dans sa partie la plus profonde. Les cellules de Langerhans sont également présentes dans l’épiderme. Elles capturent les corps étrangers (bactérie, virus, allergène...) et stimulent le système immunitaire. Elles sont également impliquées dans les réactions allergiques. Le derme est quatre fois plus épais que l’épiderme. C’est un tissu résistant, souple et élastique grâce à ses fibres d’élastine et de collagène. Il est riche en vaisseaux sanguins qui apportent les nutriments et les cellules de défense immunitaire. Il abrite les poils, qui ont un rôle dans la régulation de la température corporelle par le mécanisme de chair de poule, les glandes sudoripares, qui fabriquent la sueur pour aider au refroidissement du corps, et les glandes sébacées, qui produisent le sébum, ce film lipidique qui protège notre peau. L’hypoderme est la partie la plus profonde. Il sert de soutien et d’interface avec les autres organes que la peau recouvre. Il est riche en fibroblastes ainsi qu’en cellules graisseuses et joue ainsi un rôle de réserve énergétique et d’isolant passif pour la régulation thermique. Les maladies de peau Acné, eczéma, psoriasis, maladies du cuir chevelu, mycoses, maladies des ongles, tâches brunes, verrues, herpès, allergies solaires... la liste des maladies de peau est longue. Parce qu’elles engagent moins souvent un pronostic vital, elles apparaissent rarement dans les priorités de santé publique. Pourtant, elles occupent le 4 e rang mondial des maladies reconnues comme affectant le plus la qualité de vie. Souvent stigmatisantes car visibles, elles entraînent une grande gêne. La moitié des personnes atteintes de maladie cutanée seraient anxieuses ou dépressives. Les cancers cutanés Les cancers de la peau sont de deux types : les carcinomes et les mélanomes. Les carcinomes sont les plus fréquents, ils surviennent en général après l’âge de 50 ans. Le mélanome cutané est plus rare, mais plus grave. 1 783 décès lui sont attribués en 2017. Depuis les années 1980, le nombre de nouveaux cas de cancer de la peau a plus que triplé. Cela s’explique principalement par une exposition au soleil et aux rayons UV artificiels plus importante. Connaître son phototype : la couleur de la peau, des cheveux et des yeux permet de dé- terminer son phototype, et donc d’apprécier sa sensibilité personnelle par rapport au soleil. Plus le phototype est clair, plus l’exposition doit être progressive. Utilisez une protection solaire : choisissez votre produit solaire en fonction de votre pho- totype. Il permet de diminuer les risques d’une exposition raisonnable, mais son but n’est pas d’obtenir un bronzage massif en prolongeant le temps d’exposition. Aucune crème ne protège totalement, l'appellation « écran total » n'est plus autorisée en France. Appliquez le produit de protection solaire avant de sortir, et re- nouvelez son application toutes les 2 h, après chaque baignade et après une activité physique. Gérez votre exposition : - Évitez de vous exposer pendant les heures les plus chaudes l’été, entre 12 h et 16 h. Proté- gez-vous du soleil par des vêtements, un grand chapeau, une casquette et des lunettes de soleil. - Si vous souhaitez bronzer, préférez le matin ou la fin d’après-midi. Ne restez pas sur la plage toute la journée : au bout d’une heure les mé- lanocytes ont reçu une dose de soleil suffisante. Essuyez-vous après chaque baignade, pour évi- ter l’effet réfléchissant des gouttelettes d’eau. - Ne vous fiez pas à la chaleur ressentie : un air frais, un ciel voilé, un sol réfléchissant comme le sable, l’eau ou la neige, l’altitude, peuvent vous tromper. Expositions déconseillées : ne vous expo- sez pas après vous être parfumé : les composés peuvent réagir et laisser une trace disgracieuse. Le soleil peut aussi entraîner des réactions cutanées lors de la prise de certains médica- ments photosensibilisants. Au moindre doute, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. AU SOLEIL Conseils pour prendre soin de votre peau Structure de la peau 1. Epiderme 2. Derme 3. Hypoderme 4. Muscle 5. Pores 6. Poil 7. Couche cornée (morte) 8. Cellules squameuses 9. Couche basale (vivante) 10. Muscle érecteur du poil 11. Glande sébacée (huileuse) 12. Glande sudoripare 13. Follicule pileux 14. Réseau veineux 15. Réseau artériel 16. Tissu adipeux

RkJQdWJsaXNoZXIy NzYxODk4