Mutualia et Territoires - Les Rencontres - Les Actes

Santé et territoires, quelles articulations entre les différents acteurs de la santé ? • MUTUALIA & TERRITOIRES // LES RENCONTRES • 15 Le travail en réseau : un facteur clé Avec une organisation en trois mutuelles territoriales autonomes, Mutualia se distingue des autres organismes qui, en grandissant, ont pour beaucoup perdu la mesure des territoires. Mutualia bénéficie historiquement d’un ancrage dans les écosystèmes locaux, sur lequel elle s’appuie pour conduire des actions en cohérence avec les contraintes et préoccupations locales, et construire des liens avec les acteurs présents sur les territoires ; Notamment avec les élus, qui détiennent la connaissance des problématiques du territoire, de ses évolutions (regroupement de communes ou d’hôpitaux, de vieillissement de la population, etc.) et de ses besoins (via le CCAS 8 ). Brillant exemple d’optimisation des pratiques en réseau : le « quartier médico- social » créé à Saverdun par son Maire, le Dr. Philippe Calleja, avec une maison de santé regroupant 26 professionnels de santé (infirmières, sage-femme, ostéopathe, chirurgiens-dentistes, pédicures). Pour le suivi social, une « maison sociale » s’ouvrira prochainement dans un périmètre proche. La proximité immédiate, incontournable L’évolution de nos modes de vie, explique Philippe Calleja, aggrave la désertification médicale, en particulier dans le monde rural et appelle non seulement une diversification des structures de santé, mais aussi et surtout des mesures en faveur du maintien à domicile. Par conséquent, c’est le lien de proximité qui unit le médecin à son patient qu’il convient de privilégier, et le potentiel de proximité que porte la transition numérique. L’étroite collaboration du médecin avec l’infirmier, du fait de son rapport privilégié, créateur de lien, avec les patients et les familles, constitue également un facteur d’efficience en termes d’accompagnement, de conseil et d’arbitrage. À ce titre, la question du vieillissement, précise Jean-Pierre Sable Teychene, chef du service pôle politique publique autonomie du Conseil Départemental de l’Ariège est une priorité affichée du département. Diverses initiatives en faveur des personnes âgées en témoignent : l’implantation des 8 : Centre Communal d’Action Sociale / 9 : Centres Locaux d’Information et de Coordination gérontologique

RkJQdWJsaXNoZXIy MzYzNDY3