MGO - Entre Nous - 04

La plupart du temps, la diminution de l’audition est tout simplement due à un phénomène naturel d’usure du système auditif. C’est comme la baisse de la vision. Pourtant, la prise de conscience est parfois peu évidente car la baisse est progressive et la gêne n’est souvent ressentie qu’en milieux animés : réunions familiales, dîners, restaurants, cinéma… Les risques sont pourtant réels : isolement progressif et déclin cognitif (altération de la mémoire ou des capacités d’attention). Il faut donc réagir au plus vite pour continuer à profiter pleinement de la vie : dès 50 ans, faites un bilan auditif ! Les seniors font-ils la sourde oreille? Pourquoi est-il important de traiter une audition défaillante ? Entendre suppose un son, c’est-à-dire une onde, et une oreille pour le capter, mais aussi un système nerveux pour le traiter et l’interpréter. Or, si on entend mal, le cerveau reçoit moins d’informations. Progressivement, il va s’habituer à cette baisse d’activité et en venir à s’organiser di éremment. Cela peut entrainer des troubles de la mémoire ou de l’attention. Moins sollicité, le cerveau vieillit aussi plus vite. Pour toutes ces raisons, et parce que l’adaptation sera plus aisée, il est important de ne pas attendre pour se faire appareiller en cas de déficience auditive. Préserver son audition ou traiter une audition défaillante, c’est préserver son capital cognitif. Quand faire tester son audition ? Sans attendre ! L’idéal est de pouvoir faire réaliser un audiogramme vers l’âge de 18-20 ans qui servira de repère tout au long de la vie. Et a fortiori , il est nécessaire de consulter dès qu’une gêne est ressentie, en particulier à la compréhension de la parole dans un environnement bruyant (restaurant, dans la rue…). Aujourd’hui, la plupart des audioprothésistes proposent des tests de l’audition gratuits et dans des délais très courts. Il n’y a aucune raison de ne pas en profiter. Si une réelle défaillance est décelée , il faudra alors consulter un médecin ORL qui saura vous conseiller. Seuil de la douleur Seuil du danger Lieux calmes Sons de l’environnement Echelle de l’intensité des sons en décibels (db) Des études montrent que 3 personnes malentendantes sur 4 n’utilisent pas d’aide auditive et évitent le sujet à cause de préjugés ou de malentendus. Il n’y a pourtant rien à cacher et aucune honte à avoir. La perte auditive, comme la déficience visuelle, est un trouble très fréquent qui a ecte des personnes de tous âges. Halte aux préjugés ! Magazine santé Mutualia Grand Ouest | 1 er semestre 2018 | #9 Degrés de perte auditive Fréquence (hertz) Intensité (décibels) Grave Aigü 20 30 40 50 60 70 80 90 100 110 120 Surdité profonde Surdité légère Surdité moyenne Surdité sévère Audition normale 0 125 250 500 1000 2000 4000 8000

RkJQdWJsaXNoZXIy MzYzNDY3