MGO - Entre Nous - 04

Vivre avec une maladie chronique : Zoom sur le diabète De nos jours, près de 4 millions de Français sont touchés par le diabète. Cette maladie chronique est le résultat d’une résistance à l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas pour maintenir l’équilibre glycémique dans le sang. Adopter des gestes simples peut prévenir des complications du diabète et d’autres pathologies comme l’hypertension ou les maladies cardiovasculaires. Les maladies chroniques sont des a ections de longue durée qui évoluent généralement lentement. Si certains traitements existent pour en combattre les e ets, elles nécessitent souvent une stricte hygiène de vie. C’est notamment le cas pour le diabète. LES FORFAITS JOURNALIERS HOSPITALIERS Le diabète 1 est habituellement découvert chez les personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes. Le diabète 2 apparaît généralement chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Diabète : définition Excès de sucre dans le sang. Le patient a des di cultés à stocker, utiliser et même assimiler le sucre. L’alimentation Une personne diabétique doit privilégier les sucres lents (riz, pâtes), les fibres (fruits, légumes, céréales) et les acides gras polyinsaturés (huile d’olive, de tournesol). Il faut éviter les sucres rapides (sodas, sucreries, alcool) et trop de viande rouge. Les repas doivent être pris de préférence à heure fixe (pas de grignotage). La relaxation Le stress est une des causes du diabète du type 2 * car il favorise la résistance à l’insuline. Il est donc conseillé de pratiquer le yoga , la méditation ou une activité sportive pour se détendre . Le sport La pratique d’activités physiques ou sportives contribue au maintien de la santé et, chez les personnes vivant avec une maladie chronique non transmissible, à améliorer l’état de santé et à prévenir les complications liées à la maladie. L’accompagnement Sophia est un service gratuit de l’Assurance maladie pour les patients diabétiques ou asthmatiques . Il accompagne les malades chroniques dans leur quotidien, en les aidant à mieux connaître leur pathologie et à adapter leurs habitudes. Ces derniers améliorent ainsi leur qualité de vie et préviennent la survenue de complications. LES VISITES LONGUES MAJORÉES Les visites à domicile sont réévaluées quand elles concernent certains patients atteints de maladies neuro- dégénératives comme la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. 70€ 15€ /jour Séjour dans le service psychiatrique d’un établissement de santé. 20€ /jour Séjour dans un hôpital ou dans une clinique. Magazine santé Mutualia Grand Ouest | 1 er semestre 2018 | #13 Participation financière aux frais d’hébergement Pour plus d’informations rendez-vous sur ameli-sante.fr Depuis le 1 er janvier 2018

RkJQdWJsaXNoZXIy MzYzNDY3