Quels sont les risques de l’exposition solaire sur la santé des agriculteurs et comment les prévenir ?

Risques de l’exposition solaire sur la sante des agriculteurs et prevention

L’exposition solaire est un facteur majeur dans le développement du cancer de la peau et les agriculteurs sont six à huit fois plus exposés aux UV que les actifs qui travaillent en intérieur. Comment réduire les risques de l’exposition solaire sur la santé des agriculteurs ? Mutualia vous répond.

Quels sont les risques de l’exposition solaire ?

L’exposition solaire et aux rayonnements ultraviolets (UV) est la cause principale des cancers de la peau.

Si la forme la plus grave de cancer de la peau est le mélanome, elle n’est pas la plus répandue (10 % des cas de cancers de la peau). Le mélanome affecte tout de même chaque année près de 10 000 Français et entraîne environ 1 600 décès. Dans le secteur agricole, l’incidence du mélanome a quintuplé en l’espace de 30 ans.

Les carcinomes cutanés représentent 90 % des cancers de la peau. Ils se développent sur la peau à des endroits exposés au soleil, notamment le visage et le cou. Ils sont toutefois plus faciles à guérir, mais non sans laisser de séquelles, parfois graves.

Souvent à l’extérieur, les agriculteurs sont particulièrement vulnérables aux risques de l’exposition solaire et aux effets néfastes des UV.

Comment prévenir les risques de l’exposition solaire ?

Afin de prévenir les risques de l’exposition solaire, la principale précaution est de rechercher l’ombre de 12h00 à 16h00. Évidemment, cela ne fonctionne pas toujours pour les agriculteurs. Cependant, d’autres gestes simples peuvent permettre de limiter les dégâts des UV et réduire le taux d’incidence des cancers de la peau.

Des vêtements anti-UV

Pour le travail en extérieur, il est conseillé d’opter pour des vêtements traités anti-UV ayant minimum un indice de protection (UPF) de 30. Il existe désormais de nombreux distributeurs proposant ce type de vêtement anti-UV, parfaits pour les agriculteurs. Pensez également à toujours porter des vêtements à manches longues. Ce type de protection est très abordable avec des tarifs débutant aux alentours de 10-15 € pour les T-shirts manches longues traités anti-UV UPF 30+. 

Un chapeau à large bord

Une casquette n’est pas suffisante. Le visage, en particulier le nez, les oreilles et le cou sont vulnérables aux UV. Il est préconisé de porter un chapeau avec un bord d’au moins 9 cm, afin d’obtenir la meilleure protection. Si vous présentez une calvitie ou avez le cuir chevelu clairsemé, évitez les chapeaux ventilés car les UV passent à travers.

Des lunettes de soleil à filtre UV

Les puissants rayons du soleil n’affectent pas seulement la peau. Ils peuvent également causer de graves dommages aux yeux, pouvant entraîner une perte de vision, des cataractes et une dégénérescence maculaire, ainsi que des cancers des yeux et des paupières.

Le moyen le plus simple de protéger vos yeux est de porter des lunettes de soleil qui bloquent 99 % à 100 % des rayons UVA et UVB. Idéalement, ces lunettes devraient également bloquer la lumière HEV (haute énergie visible).

De la crème solaire

Les crèmes solaires proposent différents facteurs de protection solaire (FPS). Un FPS 15 filtre 93 % des UV, un FPS 30 97 % et un FPS 50 98 %. Pour les agriculteurs, il est préconisé d’utiliser une crème solaire possédant au minimum un FPS 30 et de renouveler l’application toutes les deux heures.

Mutualia et vous

Depuis plus de 25 ans, Mutualia est l’interlocuteur privilégié des populations agricoles. Solutions santé et prévoyance, conseils et bonnes pratiques, sensibilisation des jeunes, appels à projets… le Groupe Mutualia vous accompagne tout au long de votre vie. Vous désirez en savoir plus sur Mutualia ? N’hésitez pas à contacter nos conseillers.