Le burn-out et la dépression chez les agriculteurs : constat et prévention

Le burn-out et la dépression chez les agriculteurs : constat et prevention

Toutes les récentes études sont claires : le risque de dépression et de burn-out est beaucoup plus fréquent chez les agriculteurs que chez tout autre actif. Avec ce constat alarmant, comment prévenir le burn-out et la dépression chez les agriculteurs ? Lumières avec nos experts.

Le burn-out et la dépression chez les agriculteurs en 2019

Deux études distinctes publiées en février 2019, la première conduite par Santé Publique France et la seconde par la Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, ont dressé un constat édifiant de la santé psychologique des agriculteurs :

  • Chez les exploitants non-salariés, la dépression affecte 13,6% des hommes et 19,1% des femmes ;
  • Chez les salariés, elle affecte 14,7% des hommes et 21,2% des femmes ;
  • 46% des agriculteurs présenteraient un stress psychologique élevé, voire très élevé ;
  • 34% des agriculteurs présenteraient un risque d’épuisement professionnel (burn-out) plus ou moins aigu.

Par ailleurs, ce sont les éleveurs, en particulier les éleveurs bovins, qui montreraient le risque le plus élevé de burn-out.

Comment prévenir le burn-out et la dépression chez les agriculteurs ?

Burn-out et dépression présentent des symptômes opposés mais aux conséquences tout aussi dévastatrices pour la santé de l’agriculteur. Pour reconnaître chacun d’eux avec précision, rendez-vous sur le site internet du centre du Burn-out.

Voici quelques conseils pour prévenir ces deux types de troubles :

Une meilleure gestion du temps : L’épuisement professionnel est une question de priorité et de gestion du temps. Si vous planifiez convenablement les tâches, les déléguez ou en si vous les exécutez de manière optimale, vous éviterez probablement la surcharge de travail.

Essayez de prendre des vacances et de profiter pleinement de votre temps libre : Se détacher complètement de son travail et se concentrer sur d’autres choses durant son temps libre est l’un des moyens les plus efficaces pour éviter le burn-out et même la dépression.

Travaillez en harmonie avec vos valeurs : Lorsque vous n’êtes pas en accord avec vos valeurs, vous êtes en conflit. Et c’est épuisant. Vos valeurs sont les repères de vos actions et orientent vos décisions. Restez fidèle à vous-même.

Accordez davantage d’attention à votre corps et votre esprit : Le stress n’est pas créé par la taille de la charge mais par notre capacité à la supporter. En prenant davantage soin de votre corps et de votre esprit, vous appréhenderez mieux les phases de stress élevé : massages,  repos suffisant, activité physique et méditation régulières, alimentation saine et équilibrée…

Adoptez la pensée positive : En pratiquant la pensée positive, c’est-à-dire en ne retenant que le côté positif de chaque situation, vous pouvez éviter les réactions et les dépenses d’énergie inutiles et ainsi mieux gérer vos émotions dans une situation stressante. L’optimisme éloigne également la dépression.

La thérapie par la parole : Si vous vous sentez en situation de surmenage, de stress chronique ou encore si vous commencez à « broyer du noir », il est impératif d’en parler. Dans de nombreux cas, parler à autrui, qu’il s’agisse de membres de la famille, d’amis, de professionnels de la santé ou même de parfaits inconnus, s’avère une thérapie bien plus efficace et bénéfique que les médicaments psychotropes.

Mutualia participe à la prévention du burn-out et de la dépression chez les agriculteurs

Mutualia s’investit chaque jour davantage pour offrir des réponses adaptées à ses adhérents du secteur agricole.

Par exemple, Mutualia propose des forfaits Bien-être et Prévention permettant de prendre en charge des remboursements en médecine douce, homéopathie, diététique…

Par ailleurs, Mutualia est partenaire du Trophée National des Lycées Agricoles (TNLA). La présence d’un tel acteur de la santé aux côtés des lycéens agricoles permet de sensibiliser ces derniers aux questions de santé dès aujourd’hui afin de préserver leur santé de demain.