Etudiants agricoles : conseils santé pour mieux vivre le métier d’agriculteur

Etudiants agricoles : conseils santé pour mieux vivre le metier d’agriculteur

Au-delà des difficultés économiques éventuelles, l’agriculteur est exposé à divers risques pour la santé. En tant qu’étudiants agricoles, il est essentiel de connaître suffisamment tôt certains d’entre eux afin de mieux les prévenir et de minimiser leur impact. Voici quelques conseils pratiques pour mieux vivre votre futur métier d’agriculteur.

Conseils santé pour étudiants agricoles 

Évitez les postures pénibles

La plupart des métiers agricoles occasionnent des contraintes posturales régulières, imposant une flexion du tronc vers l'avant au-delà de 45° et/ou des rotations de 30° et plus. Ces postures inadaptées sont le premier facteur de pénibilité dans l’agriculture.

  • Évitez les postures à genoux et/ou accroupies autant que possible
  • Pour soulever une charge, ne courbez pas le dos. Il est recommandé de plier les jambes tout en gardant le dos bien droit
  • Multipliez les temps de repos lors de tâches effectuées sur des machines, l’idéal étant de faire une pause de 5 minutes toutes les heures ou une pause d’un quart d’heure toutes les deux heures
  • Hydratez-vous régulièrement. L’eau reste la meilleure boisson pour reconstituer les réserves du corps après un effort physique ou lors de chaleurs importantes. Le thé n’est pas recommandé puisqu’il s’agit d’un puissant diurétique.
  • Échauffez vos muscles avant toute tâche
  • Pratiquez l’automassage

Réduisez les manutentions manuelles

Deuxième facteur de pénibilité dans l’agriculture, les efforts de manutention (port de charges, de matériel, de produits cultivés, d’animaux ou de matière première…) sont à l’origine de lombalgies douloureuses et d’affections péri-articulaires pouvant affecter les épaules, les coudes, les poignets et les articulations des mains. Pour réduire cette pénibilité :

  • Limitez les charges rassemblées sur palettes/rolls à 250 kg et utilisez lorsque cela est possible des transpalettes électriques.
  • Limitez les poids manipulés à 10 kg maximum (seaux, sacs…) et utilisez des appareils d’aide à la manutention (chariots, chariot  rolls, servantes, brouettes…).

Protégez-vous contre les vibrations mécaniques

Les vibrations causées par les engins agricoles ou certains matériels, tels que les tronçonneuses, sont dangereuses pour votre santé.

  • Pour les vibrations transmises à l’ensemble du corps, en général celles provoquées par les engins agricoles motorisés, il est important de recourir à des sièges suspendus et de veiller à ce qu’ils soient toujours en parfait état.
  • Pour les vibrations transmises aux mains et aux bras, utilisez des gants spécifiques (gants antivibrations).

Réduisez l’exposition au bruit

Le travail en milieu agricole vous expose à de nombreuses sources de bruit pouvant provoquer à terme une surdité. Seule une mesure de protection individuelle contre le bruit (PICB) est efficace contre cette nuisance : casques anti-bruit, bouchons d’oreilles moulés, etc.

Anticipez le stress

Longues journées de travail, pénibilité, événements climatiques, difficultés économiques… Autant de sources de stress pouvant entraîner insomnie, anxiété, dépression, burn-out et autres maladies psychosomatiques.

Des gestes simples peuvent toutefois vous aider à vous préserver d’un stress inutile : activité physique régulière, dormir suffisamment, alimentation saine et équilibrée, séances de massages, méditation, pensée positive, etc.

Bien que cela ne soit pas toujours facile pour un agriculteur, il est pourtant indispensable de prendre quelques jours de vacances afin de vous ressourcer et d’occuper votre temps libre à des loisirs sans rapport avec votre activité professionnelle.

Si le stress se fait sentir, parlez-en à un membre de votre famille, un ami, un professionnel de la santé (dispositif Agri’écoute par exemple). Surtout, ne restez pas seul pas votre mal-être.

Mutualia aux côtés des étudiants agricoles

Partenaire du Trophée national des lycées agricoles, Mutualia soutient et encourage les jeunes étudiants agricoles et les aide à préparer leur avenir, en particulier sur les questions liées à la santé. En sensibilisant très tôt les étudiants agricoles et en leur transmettant les bonnes pratiques, Mutualia préserve la santé des agriculteurs de demain.