Agriculteurs, vous vendez en direct ? Communiquez sur votre activité ! Le guide des fondamentaux

Vendre directement aux consommateurs et aux entreprises locales peut à la fois aider les petites exploitations agricoles à générer un chiffre d’affaires plus important en éliminant les intermédiaires, mais aussi renforcer le lien entre agriculteurs et consommateurs en proposant des produits sains d’origine locale. Toutefois, il est indispensable de communiquer afin de se faire connaître au plus grand nombre. En tant qu’agriculteurs, quels sont les moyens à votre disposition pour tendre la main à ces consommateurs toujours plus nombreux à vouloir des produits de la ferme ?

Pourquoi communiquer sur votre activité agricole ?

Il existe un énorme décalage entre les consommateurs et leur nourriture. Alors que beaucoup ne pensent pas à la provenance de leurs aliments, d’autres sont intéressés par manger des aliments sains d’origine locale. Ce décalage semble se réduire depuis quelques années, en particulier depuis la crise du coronavirus qui a favorisé les circuits courts et la vente directe à la ferme, mais aussi en raison du retour de la confiance des Français envers les agriculteurs, plaçant idéalement ces derniers en tête de liste pour rassurer les consommateurs sur la qualité de leurs produits, leur professionnalisme et leur sens du métier, le bien-être animal, l’utilisation des pesticides, etc.

En tant qu’agriculteur, vous devez par conséquent dialoguer directement avec ces personnes et partager vos connaissances. Mais il n’est pas facile de les toucher par les canaux traditionnels (print, radio, événements…). Il existe pourtant un moyen de vous connecter à eux, mais également à une plus grande échelle : en établissant une forte présence sur Internet, vous pouvez à la fois communiquer facilement avec votre cible et générer de nouvelles sources de revenus. Le potentiel est énorme, en témoignent ces chiffres :

  • 88 % des Français recherchent des informations en ligne avant d’effectuer un achat sur Internet (78 % pour un achat sur le lieu de vente physique)
  • 6,6 % des achats alimentaires sont réalisés sur Internet
  • Le marché du e-commerce alimentaire devrait doubler d’ici 2025

Avant de communiquer

Quel que soit le canal marketing par lequel vous communiquez (physique, papier ou numérique), vous devez tout d’abord définir et construire la marque de votre ferme. Celle-ci ne se résume pas seulement à un logo ou aux produits que vous vendez. Il s’agit d’une combinaison de votre histoire, de l’image que vous choisissez pour représenter votre entreprise et des produits que vous proposez.

Ensuite, vous devez définir votre ligne éditoriale, permettant ainsi de donner le ton à vos publications et de leur procurer leur originalité. Cette ligne éditoriale est le cap que la rédaction doit suivre tout au long de vos publications. Pour établir votre ligne éditoriale, vous devez :

  • Définir l’objectif stratégique : À quoi servent vos publications ? Informer, partager, fédérer, vendre… ?
  • Identifiez les lecteurs auxquels les supports s'adressent : Par quoi sont-ils intéressés ? Qu’aiment-ils ? Quel est leur langage ? Quels sont leurs comportements de lecture ?
  • Cadrer le contenu : Quelles sont les thématiques qui répondent à l'objectif stratégique et aux attentes des lecteurs. Choisissez la tonalité.
  • Organiser les publications : Définissez la fréquence des publications, les supports (newsletter, vidéos, billets de blog/articles, print…).
  • Évaluer les moyens : Mesurez les moyens dont vous aurez besoin pour mettre en place les publications, notamment en termes de conception et de fonctionnement.

 

Créez une présence en ligne

En tant qu’entreprise, avoir une présence en ligne est essentielle. Les études montrent qu’une grande majorité des internautes recherchent des produits potentiels en ligne avant d’acheter. Voici trois moyens de créer une présence en ligne efficace : Google Maps, les médias sociaux et un site internet. Ces trois stratégies peuvent fonctionner ensemble ou de manière indépendante. Si vous débutez sur Internet, choisissez au moins l’une de ces trois méthodes pour créer une présence en ligne adaptée à vos contraintes de temps et de budget.

Soyez trouvé facilement avec Google Maps

L’ajout de votre exploitation agricole à Google Maps est gratuit et facile. Google Maps peut être un excellent moyen de diriger les consommateurs vers votre site web où ils peuvent en savoir plus sur vous, s’inscrire à votre newsletter et acheter vos produits. Vous pouvez également indiquer le nom de votre ferme, ses coordonnées postales et téléphoniques, vos horaires d’ouverture, mais également poster des photos.

Utilisez les médias sociaux pour développer votre visibilité

Les médias sociaux sont le deuxième levier marketing le plus efficace pour les entreprises, après le marketing par email. Les médias sociaux peuvent être employés à la fois comme canal de vente et comme vecteur de trafic vers votre site web.

Avec plus de 2,2 milliards de personnes utilisant Facebook, cette plateforme sociale est un bon point de départ pour construire une communauté autour de votre entreprise. Beaucoup utilisent également Instagram pour trouver de nouveaux produits et découvrir des entreprises. D’un autre côté, avec l’essor de la vidéo, Youtube vous permet de bâtir une solide visibilité sur Internet. Pour en savoir plus, lisez notre article sur les bonnes pratiques pour faire de la vidéo pour votre ferme.

Les comptes de médias sociaux sont gratuits, mais ils nécessitent un investissement en temps. Pour optimiser votre temps et votre manière de communiquer via les réseaux sociaux, lisez notre article expliquant comment mieux utiliser les médias sociaux pour vendre vos produit.

Créez votre site web

Un site web est le fondement de toute petite entreprise. Étant donné que 88 % des internautes français recherchent des infos en ligne avant d’effectuer un achat, un site web offre une base solide pour bâtir votre communication.

La puissance d’Internet est la capacité à faire correspondre le contenu à l’action. Un bon moyen de recevoir des commandes additionnelles est de donner aux visiteurs du site la possibilité d’acheter vos produits (site e-commerce). Il existe divers outils pour créer un site marchand, avec des solutions gratuites (Wordpress et son plugin WooCommerce) et d’autres payantes (Wix, Prestashop…).

Avoir un site web permet d’obtenir gratuitement des adresses email pour envoyer vos newsletters (lire notre article sur les avantages d’une newsletter). Vous pouvez également animer un blog sur votre site, lequel constitue un moyen puissant de développer votre entreprise agricole en approfondissant les relations avec vos clients et prospects.

Continuez à communiquer de manière traditionnelle

Certes, Internet est aujourd’hui le moyen le plus efficace pour générer davantage de chiffre d’affaires pour votre ferme. Mais n’oubliez pas les canaux traditionnels : distribution de cartes de visite, flyers, plaquettes, participation à des événements, marchés, annoncer à la radio… Tous auront un impact sur votre CA, si ce n’est que, comparativement aux outils Web, vous n’aurez pas la capacité de mesurer votre retour sur investissement.